Nomadland

Location, Nomadland, 2019

Rien de global ne peut exister sans ADN local.

Koen Vanmechelen

Nomadland a été développé par la Ville de Genk et les habitants de Zwartberg d’après un concept de Koen Vanmechelen. La collaboration avec les communautés proches et lointaines est un des fondements sur lesquels repose son travail artistique. Son art est imprégné de l’esprit nomade, marginal. L’élément en quête de fécondation hors de son cocon et qui féconde d’autres communautés.

La Ville de Genk cherche de son côté à utiliser ce nouveau développement organique de LABIOMISTA comme levier socio-économique au profit du quartier tout entier. C’est à ce point de convergence des objectifs que se situe Nomadland, car il relie LABIOMISTA avec les jardins ouvriers du côté ouest de la Meeuwerstraat. Avec ses jardins ouvriers, mais aussi ses aires de pique-niques, son terrain pour manifestations publiques et un espace pour food trucks, Nomadland est un lieu d’égalité sociale, de fécondation communautaire. Il fait le lien entre LABIOMISTA et le quartier. Vanmechelen : "Nomadland crée une atmosphère qui permet aux gens de se rencontrer, de construire ensemble un ‘centre commun’ avec des ingrédients du monde entier." L’artiste fait ainsi référence au nomade, au voyageur sur la route de la Soie qui rassemble les richesses de toutes les cultures. Les produits qui sortent des jardins ouvriers sont pour lui la version moderne de l’encens, de l’or et de la myrrhe.

  • Installations et œuvres de Koen Vanmechelen Nomadland, installation néon
  • Architecte des tables de pique-nique Voet en De Brabandere