Communauté / OpUnDi Genk

Nomadland © Koen Vanmechelen 2018 Photo by Stoffel Hias

LABIOMISTA se veut une passerelle entre le quartier et le monde, entre l’homme et l’animal. Un élément nouveau qui incarne et modèle le nouvel ADN de la ville de Genk. Vanmechelen : “LABIOMISTA aborde des thèmes comme l’identité, la diversité bio-culturelle et la fertilité. Il reflète de manière expérimentale ma vision de la nature, de la société et de la vie et évolue en même temps que mon travail artistique. Un projet de cette ampleur ne pouvait prendre forme qu’ici à Genk, ville de la diversité par excellence.”

LABIOMISTA est pour la Ville de Genk un maillon important de ses projets de développement urbain. Il doit injecter à la ville et au monde des idées et des projets nouveaux. Le bourgmestre Wim Dries :LABIOMISTA fera de Genk un laboratoire où se développe la diversité socio-culturelle .”

Il a été sciemment décidé de ne pas implanter d’activités commerciales et récréatives sur le site de LABIOMISTA. Les commerces et associations de quartier sont ainsi encouragés à prendre eux-mêmes l’initiative. Cette décision est tout à fait en ligne avec l’ambition de Vanmechelen de soutenir des communautés durables, saines et vivantes en liant le local et le global, l’art et la société. C’est aussi à cette fin que sera utilisé l’argent des entrées à LABIOMISTA, un fait déjà unique en soi.

Les recettes de LABIOMISTA servent en effet intégralement à financer la gestion publique du parc et les projets dans le quartier. Vanmechelen : “Rien de global ne peut grandir sans ADN local. LABIOMISTA étend donc son action à la communauté environnante. Nomadland fait le lien entre LABIOMISTA et le quartier.” L’artiste fait ainsi référence au nomade, au voyageur sur la route de la Soie qui cueille en chemin les richesses des cultures. C’est un lieu de rencontre par excellence avec ses jardins communautaires, ses aires de pique-niques et un terrain pour évènements publics. Vanmechelen : “Nous invitons le quartier à construire ensemble quelque chose, quelque chose produit par Zwartberg pour le reste du monde.”

Nomadland et OpUnDi Genk

En regardant de LABIOMISTA vers la Meeuwerstraat, on voit de l’autre côté les grandes lettres en néon rouge 'Nomadland'. Nomadland fait le lien entre le quartier et LABIOMISTA. C’est le lieu de rencontre des locaux, mais aussi des visiteurs de LABIOMISTA.

Villa OpUnDi est le quartier général de OpUnDi, la Open University of Diversity que Koen Vanmechelen fonda en 2011 pendant la Biennale de Venise au Palazzo Loredan. Avec un pied à Genk, un lieu de réflexion et d’action, un creuset d’idées et d’initiatives nouvelles afin de faire de LABIOMISTA un catalyseur pour le quartier et la ville.

N-POWER, la force du quartier

‘N-Power’ ou ‘Neighbourhood Power’ est un projet européen. Il soutient les personnes qui agissent en faveur de leur quartier. Il s’adresse à des initiatives citoyennes qui rapprochent la communauté. Il cherche des endroits où les gens sont enthousiastes et engagés. Le lien entre Nieuwe Kempen et LABIOMISTA est un des deux projets de quartiers sélectionnés à Genk.

“Nous avons longuement réfléchi avec les riverains sur les chances qu’offrait LABIOMISTA à Nieuwe Kempen et à Genk”, dit Hanne Put, directrice du site. “Nous examinons toutes les façons de soutenir le quartier dans son intégralité. Et naturellement de partager avec lui les principes majeurs de LABIOMISTA comme la diversité, la durabilité et l’humanisme.”

Des gens impliqués

L’affluence lors des réunions de réflexion montre à quel point le quartier est prêt à collaborer. “Nous avons déjà toute une liste d’idées”, confirme Hanne. “De la construction d’un abri contre la pluie à Nomadland à la transformation de la Koning Boudewijnlaan en boulevard des arts. Le rayonnement des rues, la sécurité et la collecte des déchets font tout autant partie des sujets de débat. À nous maintenant de choisir des projets concrets et de trouver des gens qui ont envie de les réaliser.”

Vous avez des idées ?

Vous souhaitez participer à des projets en faveur du quartier Nieuwe Kempen ? Les idées affluent déjà par centaines. Commerçants, organisations de jeunesse, centres de soins, industries, des jardins aux écoles, de Zwartberg ou d’ailleurs… tout le monde est invité à participer.

Prenez contact avec nous via labiomista@genk.be. Qui sait si votre idée ou projet ne sera pas retenu pour N-power !

N-Power est un projet européen Interreg V porté par la Ville de Genk et 6 autres villes de l’eurorégion (Heerlen (NL), Liège, Aix-la-Chapelle (D), Eupen, Verviers, (Seraing), de Hasselt, l’Université de Liège et la Hogeschool Zuyd de Sittard. Le projet est en partie financé par le Fonds européen du Développement économique et territorial FEDER et en partie par les régions partenaires : Wallonie, Limbourg belge, Limbourg néerlandais, Rhénanie du Nord-Westphalie.